Picture 9 

 

 Alain  L'Hostis

 

Jean-Paul Bellanger publie un article sur son site d'infos Bel7 Infos

09 mars 2016



Le très médiatique (et journaliste averti ! ...) Jean-Claude Bellanger a bien voulu publier, puis diffuser largement un article à propos de ma galerie photo.
Un grand merci à ce grand monsieur de l'info culturelle ! ...

La photo argentique des decennies 80 / 90

La photo argentique

 

Décoration néo-vintage : un photographe redonne vie aux paysages d’autrefois Si le marché de la décoration est en pleine expansion, il évolue depuis quelques années vers une hyper spécialisation. Les Français ne souhaitent pas simplement décorer leur intérieur, ils veulent avant tout affirmer leur personnalité et leur singularité. Très exigeants, ils recherchent l’originalité et l’authenticité. Ils ont besoin de ce fameux petit supplément d’âme qui ne se voit pas partout ailleurs… La décoration néo-vintage est d’ailleurs en plein boom. En photographie par exemple, la tendance est à se détourner du numérique pour revenir à la beauté intemporelle des clichés pris avec un appareil argentique. A tel point que de nouvelles références de pellicules ont fait leur apparition ! Une collection de plus de 400 photographies argentiques inédites Dans ce contexte, la mise à disposition du fonds de photographies argentiques d’Alain L’Hostis est un véritable événement. Plus de 400 clichés de grande qualité, tous réalisés avec un reflex Minolta XG-M, redonnent vie aux paysages et aux monuments d’autrefois. Chacun peut désormais commander des tirages en 4 formats au choix (A3 maxi) pour offrir ou s’offrir une oeuvre qui créera une décoration personnalisée et artistique. Alan confie : Je suis passionné de photographie depuis 30 ans. C’est pour cela que j’ai eu envie de partager la beauté de notre patrimoine, mais aussi tous ces vieux métiers, ces paysages, tous ces monuments qui n’existent plus ou qui sont devenus aujourd’hui méconnaissables. L’argentique donne un véritable cachet aux photographies. Elles ont un look à la fois authentique et vintage qui n’est pas sans évoquer notre enfance et ses souvenirs qui ne s’éteignent jamais. Ces clichés sont le cadeau idéal pour se faire plaisir ou pour faire plaisir aux proches que l’on aime et avec qui l’on a envie de partager une parcelle d’éternité.

400 clichés argentiques pour redécouvrir la beauté des années 1980 et 1990

2DIA018_modifié-1

La “star” de cette collection exceptionnelle de 400 clichés est le reflex Minolta XGM ! Pendant plus de 30 ans, il a été le fidèle compagnon d’Alain L’Hostis et il a immortalisé la beauté des monuments et des paysages de France : Bretagne, Cotentin, Savoie, Massif Central… Tous ceux qui s’intéressent à l’argentique savent que la qualité des optiques Minolta dans les années 80 était particulièrement renommée. Pour ces photos, Alain a utilisé 3 focales 24×36 : un 35 mm, un 50 mm hyper lumineux et un 135 mm

2DIA016_modifié-1

2DIA001_modifié-2

Le photographe se réjouit : Grâce à la magie de l’argentique, ces photos “datées” permettent de revivre la double décennie 1980 – 1990. Pour le plus grand bonheur de tous ceux qui, comme moi, aiment la décoration néo-vintage !

Focus sur le travail du luthier C’est l’histoire d’une rencontre entre Alain et un luthier qui se termine par un reportage dans son atelier. Le luthier est en confiance, il permet à Alain de photographier son travail sous tous les angles possibles. Ce travail a donné lieu à une exposition et à une conférence du luthier qui a pu présenter les particularités de ce métier trop méconnu et rarement montré au grand public.

4DIA018_modifié-23DIA007_modifié-11DIA-Luth__001_modifié-2

A propos d’Alain L’Hostis : un photographe amateur passionné Alain L’Hostis a un profil atypique et une âme d’artiste. S’il fait carrière dans le milieu des bibliothèques municipales, il s’intéresse à l’univers du conte et du théâtre. Il a d’ailleurs été intermittent du spectacle pendant deux ans en tant que comédien et conteur. Mais son violon d’Ingres reste la photographie. Il fait ses premières armes à l’âge de 17 ans avec le célébrissime “Zenith” (un reflex 24×36) et son inimitable objectif de 55 mm. Cet appareil est inusable mais sans automatisme et un peu lourd. Pourtant, grâce à lui, il apprend la technique et l’art de faire de beaux clichés. Quelques années plus tard, il s’offre enfin “son” Minolta XG-M, un superbe reflex. Il a toutes les fonctions indispensables : priorité vitesse, priorité ouverture, un viseur très lumineux pour l’époque… Ils deviendront inséparables pendant plus de 30 ans. Sur le tard, il s’essaie au numérique mais il ne réussit pas à retrouver la finesse et le rendu de la diapositive. Un jour, alors qu’il entend dire que le numérique va détrôner l’argentique, il se souvient qu’il a une collection de plus d’un millier de clichés qui n’ont jamais vu le jour. Dès lors, Alain investit dans un Epson Perfection V600 Photo pour scanner ses films. Un véritable travail de fourmi s’ensuit : il faut numériser chaque cliché en très haute définition (3200 dpi), négatif par négatif, et en parallèle trier pour ne garder que les meilleures photos. Le résultat est bluffant : les 400 clichés sélectionnés racontent une partie de l’histoire du patrimoine de la France. Alain décide alors de les partager sur Internet pour que tout le monde puisse en profiter. Grâce à son formulaire de contact, les internautes peuvent lui commander des tirages en qualité expo (de 250 à 300 dpi), dans 4 formats au choix (A3 maxi) et à des prix accessibles.

Site web : http://argentique.aixpoz.com
Facebook : https://www.facebook.com/alain.lhostis1
Google + : https://plus.google.com/u/0/107201238896856513528

Facebook partager

14037 visiteurs
17645 pages vues

 
 
 
 
 


Site mis à jour le
22 décembre 2016