Picture 9 

 

 Alain  L'Hostis

 

On aborde les choses sérieuses dans l'univers du reflex numérique.

25 février 2016



De vrais reflex 24x36 numériques commencent à faire leur apparition ... mais à quel prix ?
Après le Nikon D810, voici le fabuleux Pentax K1 (je ne parle pas du Canon, très décevant en terme de définition et de "piqué")

K-1 : le premier reflex plein format de Pentax est né !

Après des années de promesses et d'attente, le suspense prend fin. Pentax dévoile enfin son premier appareil photo reflex plein format : le Pentax K-1.

K-1 : le premier reflex plein format de Pentax est né !
 

 

Pentax dévoile (enfin!) son reflex plein format (24x36). Premier du genre pour la marque japonaise, il répond au nom de Pentax K-1 (ne pas confondre avec l'hybride K-01). Ce n'est pas vraiment une surprise, la marque en annonçait l'arrivée depuis quelque temps déjà et les visiteurs du dernier salon de la photo de Paris avaient pu apercevoir un prototype du Pentax K-1 sous cloche.

 pentax-k-1-reflex-plein-formatLe K-1 est indéniablement un reflex Pentax. Il en respecte les codes : massif avec ses 11 x 13,65 x 8,55 cm, son design anguleux et une tropicalisation assurée par 87 joints d'étanchéité. Le constructeur assure que son boîtier fonctionne jusqu'à des températures de -10°C.

Techniquement il s'appuie sur un capteur CMOS plein format d'une définition de 36,4 millions de pixels sans filtre passe-bas. On retrouve la définition du Sony Alpha 7R et du Nikon D810. Il bénéficie d'une stabilisation sur 5 axes. Ce n'est cependant pas une première, Sony et Olympus proposent le même type de stabilisation sur une partie de leurs appareils photo hybrides. Cette stabilisation permet à Pentax de proposer un mode de simulation de filtre passe-bas afin de limiter l'apparition de moirage quand la scène photographiée y est sujette.

pentax-k-1-reflex-plein-format-24x36 Le premier reflex 24x36 de Pentax inaugure aussi un tout nouveau processeur de traitement d'images : le Prime 4. La plage de sensibilité du Pentax K-1 s'étend de 100 à 204800 ISO.

Parmi les technologies implémentées, on retrouve la technologie Pixel Shift Resolution. À l'instar du système Olympus lancé sur l'E-M5, qui permet de réaliser un cliché de 40 millions de pixels à partir d'un capteur de 16 MP, la technologie de Pentax permet de pousser la définition des photos du K-1 jusqu'à 42 MP (rappelons que son capteur est de 36 MP). Une fonction qui nécessite une scène fixe.

Outre son viseur optique (grossissement de 0,7x, couverture à 100%), Le Pentax K-1 dispose pour le cadrage et le visionnage d'un écran LCD articulé de 3,2 pouces de diagonale (environ 8,1 cm) pour une définition de 1037000 points. Le système d'articulation constitue toute sa particularité. Il n'utilise pas de charnière ou de rotule, mais un ensemble de 4 bras qui coulissent dans des glissières. Un système incontestablement original qui confère au K-1 un petit côté "Transformer". Reste à voir l'ergonomie à l'usage et sa résistance dans le temps.

pentax-k-1-ecran-orientable Avec le temps de développement et de mise au point que lui a consacré Pentax, quelques manques restent incompréhensibles pour un appareil photo reflex contemporain. L'écran du K-1 n'est pas tactile et filmer en Ultra HD / 4K ne fait pas partie des compétences affichées. Pour la vidéo, le reflex plein format de Pentax doit se contenter du Full HD à 60 images par seconde.

Le boîtier embarque nativement une connectique sans fil Wi-Fi et un module GPS pour la géolocalisation des clichés.

Le Pentax K-1 est annoncé pour le mois d'avril 2016 à 1990 euros. Un tarif plutôt alléchant pour un boîtier plein format.

 
Facebook partager

14034 visiteurs
17642 pages vues

 
 
 
 
 


Site mis à jour le
22 décembre 2016